Vous êtes dans : Accueil > Actualités > Actualités 2016 > La plateforme mobilité de la Mayenne : un outil au service de l’insertion

La plateforme mobilité de la Mayenne : un outil au service de l’insertion

le 11 mars 2016 par Séverine MOULLÉ

Le 4 mars 2016 a eu lieu le bilan 2015 de la plateforme mobilité à Laval. Cette rencontre multi partenariale a été l’occasion pour le Conseil départemental, porteur du projet, de présenter en détail les différents outils de la plateforme et les résultats en faveur de l’emploi.

La question de la mobilité est un sujet majeur pour les publics en insertion sur le département de la Mayenne. En tant que chef de file de l’insertion et à travers le Pacte Territorial pour l’insertion 2015-2020, le Conseil départemental s’est engagé dans la mise en place d’un outil partenarial à l’échelle départementale, répondant aux besoins des publics les plus fragiles : la plateforme mobilité de la Mayenne, un outil au service de l’insertion sociale et professionnelle.

La plateforme mobilité de la Mayenne

Depuis janvier 2015, la plateforme mobilité regroupe les partenaires de la mobilité et du transport en Mayenne. Ce dispositif unique a pour objectif de permettre aux personnes en insertion sociale et professionnelle de retrouver une certaine autonomie dans leurs déplacements. Pour se faire, la plateforme dispose d’outils pédagogiques, matériels et financiers. Elle est également le relai de l’offre de transport en commun sur le département de la Mayenne.

Un premier bilan

Le Conseil départemental a présenté le bilan 2015 de chaque outil aux élus et acteurs de l’insertion présents :

- 1 156 personnesont été rencontrées sur la plateforme mobilité (une même personne ayant pu avoir accès à plusieurs prestations) ;

- 11 commissions d’attribution des aides liées à la mobilité ont été organisées et ont accordé 244 aides à des personnes en démarche d’insertion sociale et / ou professionnelle, principalement pour la réparation et l’achat de voitures ainsi que pour le financement du permis de conduire ;

- 6 889 jours de mise à disposition de véhicules ayant permis le maintien en emploi ou l’accès à une activité ou une formation ;

- 39 %du public en situation d’emploi ou de formation à la sortie du parcours mobilité.